Mariano Otero - Danse d'hommesIl y a 27 pommes et 7 abricots dans mon panier. Ce n'est pas très équilibré. Pas de problème pourtant, ça fait 7 couples pomme-abricot et 10 couples pomme-pomme. Ceux-ci sont peut-être un peu plus monotones, certes, mais aucune pomme n'est vraiment semblable à une autre pomme ! Et faute d'Alfred ou de Manfred, je danse avec Lisbeth, avec Babette, avec Claudette, et avec joie!Car la danse est au-dessus de ça.

Oui mais voilà. Dans mon corbillon, ce jour-là, il y a 19 raisins et seulement 15 framboises. Alors là, ça se corse. Car, cette fois-ci, quand on commence un en-dro gentil, ça fait framboise-raisin-framboise-raisin...( 15 fois). Et là, la chaîne se casse. Car, si pomme-pomme ça marche, raisin-raisin, ça ne marche pas. Le raisin est allergique au raisin! Ca brûle, ça pique, ça met en danger, je ne sais pas, bref, Désiré ne donnera pas le bras, ni la main, ni le petit doigt, à Honoré, ni Raphaël à Gabriel, ni Adolphe à Rodolphe, ni l'abricot à l'abricot. Quant à la valse...les raisins (ou les abricots) en surnombre resteront au bord du parquet. Trop dangereux !

Pendant ce temps, les pommes, ou les framboises, c'est-à dire aussi moi, nous dansons toujours. Avec Amato, avec Hervé, ou bien avec Cunégonde, Radegonde ou Frédégonde, c'est pas pareil, mais ça fait toujours plaisir.

Faites tapisserie, messieurs ! Disons-le, je vous trouve ridicules. Il y a une simplicité que nous avons, et qui vous manque. (D'accord, j'ai du mal à danser en position « masculine »...parce que, mal latéralisée, j'ai beaucoup de mal à inverser les pas. C'est un manque !). Mais nous, danse d'abord.

Et la chaîne brisée, l'andro en morceaux ?

Voilà qu'arrivent Lucien, qui a 81 ans, et Julien, qui en a 18, et eux s'accrochent par le petit doigt. Réparent la chaîne. Les allergies, eux s'en moquent, danser d'abord ! Enfin ! Un peu d'espoir !

Et si, pour expliquer le cercle circassien, au lieu de dire « Adam-Eve », on disait « pêche-fraise » ?

 

Cheveux Gris

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir