AccroFolk, musique et danse folk et trad

               Les nouvelles des musiques et des danses folk et trad.

Font Size

Cpanel
Vous êtes ici : Accueil Chroniques AccroFolk FM, l'ex-émission Mardi 4 janvier 2011, invité Aurélien Courtecuisse de l'Air du temps

Mardi 4 janvier 2011, invité Aurélien Courtecuisse de l'Air du temps

 

 

Enregistrée le lundi 20 décembre
Diffusée sur les ondes le mardi 4 janvier
Rediffusion le mardi 18 janvier

 

 

Fichier audio

En cours
 

Extrait de l'émission.
Seule a été conservée la première minute de chaque morceau.
 

 

Les temps ci-dessous indiquent le début (minute : seconde ) de chaque morceau dans le fichier audio ci-dessus.

Partie I - Solo

Hevia : Pericote  (1:49)
HeviaJosé Hevia musicien né en 1967 dans le nord de l’Espagne. A 7 ans, déjà passionné de cornemuse, il prend des cours 3 x par semaine. En 85, il a 18 ans, il forme son premier groupe de sonneurs (donc, de joueurs de cornemuse), et joue en même temps dans d’autres formations et participe à de nombreux enregistrements de musique traditionnelle acoustique. La même année, il crée pour l’un de ses élèves informaticien, avec son aide, une cornemuse électronique, « la gaita MIDI ». A 30 ans, il sort son premier album solo « Tierra de Nadie » dans lequel il n'a pas hésité à moderniser ses compositions et où il s'est entouré d'instruments modernes. il y joue de cette fameuse cornemuse électronique "multitimbre " capable d’imiter le son d’autres instruments traditionnels. L’album rencontre un immense succès tant en Espagne qu’à l’étranger, en Italie, au Danemark, et même en Nouvel Zélande. Ce qui lui a valu de nombreuses récompenses disque d’or et autres. En 2000, il ouvre en Espagne son entreprise de fabrication de cette gaita midi. Depuis, encore 4 autres albums et des tournées mondiales, plus deux millions et demi d'albums vendus.

 

Pain d'EpicePain d'Epice : Liquid (3:33)
On s'immerge, on se laisse secouer par cette vague impétueuse, un voyage entre musiques du monde et traditions régionales, baignées dans une atmosphère fortement électrifiée. Les compositions originales de ces cinq musiciens poly-instrumentistes, embarquent le public et surtout les danseurs dans une expérience euphorisante.

 

Tralala, bal à la voixTralala : Ome Pichon Los 4 Vents (4:58)
On reste dans la musique à danser avec une formation qui se nomme Tralala. Un trio vocal féminin pour renouer le lien fondamental entre le chant et la danse ; pour un bal à l'accent du grand sud, aux senteurs de Provence, aux couleurs du Languedoc, au rythme de la Gascogne.

 

Excalembour Excalembour : Coeur de lion (6:26)
Excalembour ce sont des ballades irlandaises, des mélodies traditionnelles bretonnes aux accents jazzy, des chansons aux sonorités médiévales, c’est un voyage à travers les terres celtes jusqu'au Québec. Le tout dans une atmosphère festive et humoristique.

 

Le tiroir aux vieilles chansons, la chronique de Sylvain Piron, détaillée ici.

 

Partie II - Invité Aurélien Courtecuisse,

Les BrayaudsLes Brayauds : Leve-toi et danse (11:05)

 

 

 

Naragonia Naragonia : Alio (13:42)
 

 

 

Frédéric Paris Frédéric Paris : Nous sommes trois frères (17:11)

 

 

 

The WendigoThe Wendigo - Out of the Blue (19:54)

 

 

 

 

Frères de sacFrères de sac : Je vous la laisse (25:14)

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Annoncer...

... votre manifestation dans l'agenda d'AccroFolk.

Veuillez remplir ce formulaire ici

 

Lettre d'information

Pour être informé mensuellement par mél de l'agenda des manifestations folk et trad d'Alsace et environs, complétez les champs ci-dessous.
Vous êtes ici : Accueil Chroniques AccroFolk FM, l'ex-émission Mardi 4 janvier 2011, invité Aurélien Courtecuisse de l'Air du temps

Nombre de visiteurs

Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Ce mois
Mois dernier
Depuis 2005
1083
4531
16809
26734
91955
69100
1463360

Prévision pour aujourd'hui
4920


Your IP:107.21.67.191

A votre disposition



Partager vos réactions

  • Survivants

    • J'ai parfois aussi cette sensation de non-continuité, de non-transmissio n, de microcosme... et pourtant, bien des faits la contredisent. Hors modes, certes (mais ...

      Lire la suite...