AccroFolk, musique et danse folk et trad

               Les nouvelles des musiques et des danses folk et trad.

Font Size

Cpanel
Vous êtes ici : Accueil Chroniques Amato - Réflexions Je t’invite, tu m’invites, on lévite, on s’évite

Chroniques

Je t’invite, tu m’invites, on lévite, on s’évite

 


Flash au bal

Amato se livre, tourne des pages de son confesse-book, se remémore sans grande gloire et en flashs très pointus quelques passages pas toujours romantiques de sa parfois piètre vie intérieure en bal, si illusoire et tourmentée. Guette-t-il, par cet aveu -un peu- contrit, empathie et compréhension, ou bien l'absolution ? Les « pensées » et impressions retraduites ici lui ont traversé l'esprit et les sens au moins une fois en bal.

Comment ? Vous aussi ?

 

 

• Si je ne danse pas cette polska maintenant, je vais décrocher complètement. Courage, dansons.

• Je me glisse dans une chaîne pour me rapprocher, et elle sera tout près -toute prête- pour une danse de couple. Pôle position.

• Je ne l'inviterai pas, mais ne lui refuserai jamais une danse, aucune restriction.

• Et hop, hors de son champ de vision, pas de risque d'invitation.

• Exceptionnelle et impressionnante danseuse... Mes pieds entament une valse-hésitation..

• Je n'aurais jamais osé, divine surprise, son invitation.

• Celle-ci est toute en séduction. En chasse de danseur, ou d'homme, ou des deux ? Prudence, osons.

• Celle-là est compagne de musicien; alerte, conflit d'intérêts à l'horizon.

• Je ne la reverrai jamais, alors l'inviter, à quoi bon ?

• On se connaît trop bien, quasi par cœur. Donc aucune pression.

• Elle est lourdement suivie d'un compagnon. Evitons. Sauf si elle me recherche. Y'a pas de raison.

• Encore été devancé dans l'invitation, une subtile compétition

• Elle m'a bêché cette fois. A éviter dorénavant, en rétorsion.

La vie interieure, Jean Cocteau• Dans nos tours aériens nous planons, en lévitation. Danseuse parfaite pour moi. Et c'est tout. Pas de prolongations.

• Elle est bien trop jeune, passons. Je suis bien trop vieux, réaliste formulation.

• Elle est âgée et de frêle constitution, je parierais sur sa possible dislocation.

• A première vue du public, (ou à première écoute de la scène), retour avant 23h en prévision.

• Grande envie de danser avec elle. Pour l'aborder, de menues palpitations.

• Promise, la prochaine danse de couple. Bourrée deux temps en option...

• Si c'est une polska, courage, fuyons.

Amato

(A suivre...)

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Annoncer...

... votre manifestation dans l'agenda d'AccroFolk.

Veuillez remplir ce formulaire ici

 

Lettre d'information

Pour être informé mensuellement par mél de l'agenda des manifestations folk et trad d'Alsace et environs, complétez les champs ci-dessous.
Vous êtes ici : Accueil Chroniques Amato - Réflexions Je t’invite, tu m’invites, on lévite, on s’évite

Nombre de visiteurs

Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Ce mois
Mois dernier
Depuis 2005
1229
4186
24230
27041
72642
69100
1444047

Prévision pour aujourd'hui
29136


Your IP:174.129.80.166

A votre disposition

Partager vos réactions

  • Qui c'était le preum's ?

    • Homonymix ++ Groupe de bal folk « FRESQUEL » à Carcassonne avec Camille Mondon (accordéon diato.), Michel Mondon (flûtes et boudègue), Guy Beaubois (violon et ...

      Lire la suite...