Réponse 8 : Expression, harmonie, communion


Réponse de Keiko
Ma région : les collines sèches

1a : Le principal attrait du bal pour moi
Le plaisir de pouvoir danser en couple et en groupe, grâce à la belle diversité des danses proposées. Le bonheur de pouvoir m’exprimer avec tout mon être en cherchant l’harmonie et la communion avec les autres. La qualité musicale du fait qu’il s’agit de musique vivante.

1b : Les qualités que je préfère chez mes partenaires
Leur capacité à me guider au mieux tout en me laissant suffisamment de liberté pour exprimer mon style et ma personnalité dans la danse. Autant vous dire qu’ils sont rares…lorsque je rencontre un de ces heureux élus, c’est un état de grâce absolu. Il y en a quelques uns dans la région mais je ne donnerai pas de noms. Au festival de Lautenbach, j’en ai rencontré 2 (pas de la région) que je cherche du regard dès le premier bal. Malheureusement, je ne suis pas la seule à les avoir repérés…C’est aussi ça, la vie en bal !

2 Les qualités que je préfère chez un groupe musical
Le respect des rythmes pour faciliter les mouvements des danseurs, savoir être à l’écoute des demandes des danseurs, ne pas hésiter à jouer 2 danses de couple de suite même si ça déplaît fortement à Amato (il n’est pas tout seul à danser !) et même si, j’apprécie également les mixers et autres contredanses.

3. Les danses où je me sens très à l’aise
Cercles, mazurka, scottish

4. Mon principal défaut en dansant
Je ne sais pas danser avec un débutant, n’ai aucune patience pour lui apprendre, suis vite agacée…

5. Mon occupation habituelle entre deux danses
Parfois même pas le temps de boire, ce que je fais en priorité. Puis surtout savoir quelle sera la prochaine danse, repérer mon partenaire et trouver le meilleur endroit pour inviter ou être invitée. Bref, entre 2 danses, c’est encore et souvent un marathon C’est dingue ! Est-ce identique pour les messieurs ?

6. Mon plus grand bonheur en bal
Que l’un de mes partenaires favoris (décrit plus haut) m’invite en bal et me fasse comprendre, subtilement, qu’il est heureux de danser avec moi.

7. Ce qui m’agace en bal
Le déséquilibre chronique entre hommes et femmes (C’est plus que désespérant) et le fait de ne pas être invitée plus souvent. Bon, l’un est parfois la cause de l’autre, me dis-je pour me consoler. Mais ça ne me console qu’à moitié !

8. Ce que je voudrais apprendre bientôt
Savoir apprendre à danser aux autres…et enrichir mon répertoire !

10. Les pays où je désirerais aller danser leurs danses originelles
Écosse, l’Irlande et l’Italie.

11. La couleur que je préfère sur mes partenaires
Hum…s’il m’invite, sait bien danser et mener, a de l’humour et du tact, je ne vois même pas les couleurs qu’il porte ! Bref, c’est un détail, surtout utile pour le repérer pour la prochaine danse.

12. Les danses en chaîne que j'aime le plus
J’ai des danses en tête mais ne me souviens pas du nom….zut. Il y en a une avec Maïdala à la fin.

13. Les danses de couple que je préfère
Mazurka, scottish….

14. Mes mixers/contredanses favoris
chappeloise, cercle circassien, Lucky seven.

15. Mes groupes musicaux préférés en bal
Attention, ce n’est pas dans l’ordre de préférence ! : Au Gré des Vents, Bruno et Maria, Stanza, Quatr’Quarts, le P’tit Blanc n’est pas mal non plus, il faut le dire mais il est devenu aussi rare, qu’exceptionnel…

16. Les danses que j'évite
Certaines danses bretonnes où il y a lieu de « tricoter » et sauter avec ses jambes plus vite qu’une machine. Je pense notamment à une danse dont le nom phonétique ressemble à « kasterwat ». Pas vraiment de plaisir à danser ça et en plus ça épuise pour le reste. A éviter, donc.

17. Les répertoires régionaux que je préfère
Alsace, Auvergne.

18. Mes instruments préférés pour la danse trad
Violon, accordéon diatonique, vielle à roue.

19. Ma capacité de danser, en heures d'affilée
A mes grandes heures, à la belle époque où mon ami danseur devenu webmestre, m’initiait aux joies du bal, je dansais de la première à la dernière note jouée par les musiciens. Pour résumer, je pouvais danser presque 4h d’affilée, en buvant beaucoup d’eau !

20. L’époque où j’aurais aimé danser
Pas d’idée précise. L’époque actuelle me convient bien, vu la diversité des styles de danses existant aujourd’hui.

21. Mon regret…
Ne pas avoir bu quelque doux breuvage avant de répondre au questionnaire. Bon, je pourrai répondre une autre fois après avoir dégusté un ou deux verres de Gevrey Chambertin, juste pour voir. A voir. Plus sérieusement : qu’il n’y ait pas de bals programmés les vendredis soir ou encore les dimanches après-midi en hiver (genre 16h-20h).

22. Mes espoirs…
Que l’équilibre hommes/femmes soit atteint de manière constante avec un maximum de bons cavaliers !

23. Mon conseil aux débutants
Pratiquer et danser autant que possible en alternant ateliers pour apprendre les pas de base et bals pour mettre en pratique et découvrir le plaisir de la danse. Observer beaucoup et souvent les bons danseurs, pendant les moments de pause !

24. Ma demande aux confirmés
Garder l’entrain, la passion et la patience pour apprendre aux débutants et aider les non débutants à se perfectionner.

25. Erreurs et maladresses qui m'inspirent le plus d'indulgence en bal
Aucune ou presque…

26. Ma devise en danse
Il faudra que j’y réfléchisse.

27. La question que j'aurais voulu qu'on me pose
Quelle est ma tenue préférée pour danser ? Qu’est-ce qui me gêne le plus chez un partenaire ?

28. Ce que je pense de ce questionnaire
Toutes les questions ou presque, sont posées de manière positive…Est-ce vraiment Amato qui en est l’auteur Plus sérieusement, il m’a permis de faire le point sur des aspects auxquels je n’aurais pas pensé spontanément. J’ai eu plaisir à y répondre.

 

 


Articles au hasard

Exprimez-vous

Sous divers articles, un espace vous est offert pour vos commentaires. L'anonymat, les pseudos sont possibles.
Vos apports sont des enrichissements précieux, des couleurs essentielles et une des raisons d'être de ce site, qui diffuse des informations, des idées mais permet aussi des retours et des échanges sur les thèmes et activités qui nous passionnent.