En joue

 

Que dit-on le lendemain du bal, quand on Lendemain...n’est pas content ? »

Le modeste :« C’était trop…trop rock pour moi…je préfère plus trad. »

L’humaniste :« Ils jouent super bien, mais ce soir-là, ils n’avaient aucune communication avec le parquet. »

L’amateur :« Des super pros, mais ils étaient trop sûrs d’eux ! »

L’analyste :« Leurs fins standard, 2-5-1, ça finissait par devenir lassant. »

L’amateur d’ambiance :« Leur musique est pas mal, mais ce soir-là, leurs vannes à deux balles, ça cassait tout. »

Le critique musical :« Ca fait partie de ces groupes qui ont du répertoire, mais qui travaillent très jazzy, avec plein de fioritures, il y a des gens qui aiment ça. »

Le convivial :« Décontractés, j’ai eu carrément l’impression qu’ils se foutaient de nous. »

L’improvisateur:« Leurs impros, c’était toujours pareil. »

L’humble :« Ca manquait de pêche, ou alors c’était moi… »

Le spécialiste de la com’ :« Chaque musicien n’écoutait que soi-même. »

Bref, ce matin-là, personne n’est vraiment content. Mais le plus drôle, mes bons amis, c’est qu’ils parlent tous du même bal et du même groupe !

Conclusion : à chacun ses raisons, mais l’avis est unanime : on est déçu. Musiciens, danseurs, amateurs de rythme, de rencontre, d’atmosphère, de spectacle, chacun a quelque chose à dire, à sa façon, et tous peuvent se rencontrer pour dire la qualité, ou les manques. Ce soir-là, c’étaient les manques.

Tous unis contre la médiocrité ! Car il y en a, hélas !

Cheveux Gris


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Articles au hasard

Exprimez-vous

Sous divers articles, un espace vous est offert pour vos commentaires. L'anonymat, les pseudos sont possibles.
Vos apports sont des enrichissements précieux, des couleurs essentielles et une des raisons d'être de ce site, qui diffuse des informations, des idées mais permet aussi des retours et des échanges sur les thèmes et activités qui nous passionnent.