Mazurka

Couleur mazurka, danse de couple de bal folk

Forme

Danse de couple à trois temps aux accents souvent syncopés. Courante en bal folk, elle est très appréciée des habitués. Le pas bien solidement installé en bal folk est la manière "gasconne".

 

Origine

La mazurka est originaire de Pologne où on la danse depuis le XVIe siècle dans la province de Mazovie. Dans les années 1830, elle arrive en Europe occidentale avec de nombreux émigrants polonais qui fuient leur pays. Parmi eux, Frédéric Chopin qui s'établit à Paris. Il contribue par ses compositions de mazurkas à donner à cette danse une grande notoriété dans les salons européens. C'est une danse vive, contrairement à la valse qui est plus fluide. Au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, elle se répand dans les campagnes françaises où elle connaît là encore un immense succès. Chaque région adopte sa propre chorégraphie, mais garde en commun cette énergie et ce saut sur le troisième temps, parfois amplifié, parfois doublé d'un claquement de pied sur le sol. À la fin du XIXe siècle, elle passe dans le répertoire du bal musette. Comme beaucoup de danses de salon, la mazurka sera reprise dans les danses folk.

 

Évolution récente

Entre 1970 et 2000, une certaine forme de mazurka particulièrement coulée ou glissée, moins sautée et moins joyeuse que d'autres, a connu une destinée particulière, la mazurka de Samatan (commune du Gers de 2000 habitants en Gascogne). Cette mazurka, de par les stages et les festivals de danses traditionnelles, s'est imposée un peu partout en France et même en Europe comme la référence et a suscité de nombreuses variantes, tant dans la manière de jouer la musique que de la danser.

Dessin Ariane PinelLes pas de la mazurka de Gascogne
Le garçon et la fille adoptent la position dite de "danses de salon" et font le même pas en symétrique, à pied opposé (en miroir). Le pas n'est pas des plus simples et nécessite un apprentissage sérieux en atelier ou en stage. Selon les régions, les pas diffèrent et permettent de nombreuses variantes (bercement, suspension, tourné, etc.).

Un pas complet s’effectue en douze temps.

Le couple tourne un quart de tour en six temps, l'homme reculant sur son épaule gauche en commençant du pied gauche.
Il y a un sursaut, sur le temps 3 : pied gauche levé pour le garçon. Cela donne :
[ __ 1 __- __ 2 _ - lève ] [ __ 1 _ - __ 2 _ - __ 3 __ ]
[ gauche - droite - lève ] [ gauche - droite - gauche ]

Six temps suivants, le couple tourne un tour un quart dans l’autre sens, pour se retrouver dans la position de départ, en plaçant le pied levé sur le temps 9.
[ __ 1 __- __ 2 _- lève ] [ __ 1 _ - __ 2 _ - _ 3 __ ]
[ droite - gauche - lève ] [ droite - gauche - droite ]

 

Sources :
- Dictionnaire thématique des musiques du monde, Etienne Bours, éditions Fayard, 2002, ISBN : 2-213-61415-6.
- Trad Mag n°101, mai-juin 2005
- Les Métamorphoses de la mazurka, d'Éric Thézé

 

Extraits

La petite salopette, par Grands-Mères et Soufflets
 

Sur le toit, par Sylvain Piron

 

 


Folk à l'affiche

Danse folk

Les danses folks ne sont pas faites pour être dansées devant un public et ne constituent pas un spectacle de grand intérêt. Ce sont souvent des danses faciles à apprendre, faites pour le plaisir des danseurs. Si l'on s'en tient au critère du plaisir procuré par cette activité, celle-ci ne se distingue guère des danses de salon modernes comme la valse ou comme le disco. Si ce n'est peut-être que les changements de partenaire se pratiquant de manière naturelle et spontanée entraînent incontestablement une ambiance décontractée et conviviale.

Les musiciens trad

Air-du-Temps
Au-Gre-des-Vents
Blizare
Excalembour
Francois-Dreno
Gabal-&-cie
Luc-Arbogast
QuatrQuart
Stanza

40-groupes

Au Gré des Vents, Bagad Kiz Avel, Blizare, Bal'us'Trad, Excalembour, Duo Expire, Hélène sur la jetée, Fistoulig, Folk Y'Ours Elf, Galaad, L'Air du Temps, Luc Arbogast, La Chamaille, Les Semi-Croustillants, Luc Arbogast, Quatr'Quart, Ton-Ton-Demi-Ton, Stanza, Sylvain Piron,Tournemalines, Tradirrationnel...