AccroFolk, musique et danse folk et trad

               Les nouvelles des musiques et des danses folk et trad.

Font Size

Cpanel
Vous êtes ici : Accueil Danses folks Cercle circassien

Danses folks

Cercle circassien

Forme : Couple en cercle avec changement de partenaire

Copyright Yves Guilcher

Vers la moitié du XIXe siècle, circassian n'est qu'une autre appellation pour sicilian. Le mixer que nous appelons aujourd'hui Cercle circassien a été recueilli en Angleterre (Northumberland) au début du XXe siècle par Maud Karpeles.

Tel qu'elle l'a recueilli, il comprenait deux parties :
- La première implique deux couples face à face sur les rayons d'un cercle (sicilian formation) ; c'est cette première partie, héritière du quadrille français, qui constitue stricto sensu le Cercle circassien. À l'issue des figures prescrites - éventuellement répétées un certain nombre de fois47 -, les danseurs se retrouvent côte à côte sur un grande cercle, garçons et filles alternés (big circle). Cette première partie se danse traditionnellement sur une jig, air en 6/8.
- La seconde partie
, dite big circle, est ce qui se fait aujourd'hui dans nos bals folks. Traditionnellement, elle doit se danser sur un reel, air en 2/4.

Le Cercle circassien se répand en France dans l'entre-deux-guerres à travers l'enseignement de Miss Pledge. Après la Libération, il entre au répertoire des CEMEA de W. Lemit et J. Vivant. Il fait irruption dans le mouvement folk au début des années soixante-dix à l'initiative d'Yvon Guilcher. Le but était de répandre des répertoires collectifs suffisamment simples pour pouvoir se transmettre sans enseignement, afin que le bal ne soit pas tributaire de l'atelier. La version alors répandue élimine la première partie à quatre, ne conserve que le big circle et substitue aux airs de reels normalement requis des airs de jigs irlandais, plus conformes au répertoire et aux possibilités des instrumentistes «folk» de l'époque. C'est dans le même esprit qu' A. Dufresne et Y. Guilcher répandent en même temps des danses scandinaves comme Aleman 's marsj (Suède) et Cochinchine (Danemark), également héritées de l'enseignement de Miss Pledge. Le Cercle circassien ainsi revu et corrigé est passé à l'étranger, où il a parfois reçu de nouvelles appellations incontrôlées : fröhlicher Kreis (Allemagne), il cerchio di « Mélusine » (Italie), etc.

Extrait de : La danse traditionnelle en France : d'une ancienne civilisation paysanne à un loisir revivaliste, Yves Guilcher
Édition Modal Folio / ADP, 1998, ISBN 2-910 432-17-3.

______________________

 

Le pas du cercle circassien, les pratiques réelles observées

Dessin de Ariane PinelOn entre dans la danse à deux, un homme et sa cavalière à sa droite. On tient ses voisins par la main.
- On avance vers le centre de la ronde sur quatre pas sur quatre temps, puis quatre pas à reculons sur les quatre temps suivants.
- Les filles avancent seules, de la même façon que précédemment. Les hommes, eux, restent sur place et frappent des mains.
- Les hommes avancent en quatre pas et font un demi-tour épaule gauche de façon à se retrouver face à leur voisine, précédemment à leur gauche dans la ronde. Ils vont à elle en quatre pas.
- En arrivant à leur cavalière, les cavaliers prennent la main droite de celle-ci dans leur main gauche, et on se pose mutuellement la main droite sur l'épaule gauche et on tourne en faisant un pas de pivot, pendant 8 temps. Une autre position, moins courante, pour tourner vite est de se tenir par la taille au lieu de l'épaule.
- On se lâche les mains (gauche de l'homme, droite de la fille) et on se place côte à côte, l'homme à l'intérieur du cercle. On avance ainsi pendant 8 temps avant de reformer la ronde et de se retrouver à coté d'une nouvelle voisine. Il s'est écoulé 48 temps musicaux pour faire tous ces mouvements.

 

______________________

 

La danse d'origine, précisions

Dans la revue Trad Magazine n°112 (mars 2007), le spécialiste des danses traditionnelles, Yvon Guilcher, à qui l'on doit l'introduction du cercle circassien dans les bals folk, précise :

" Depuis que le cercle circassien simplifié s'est imposé partout, on lui a fait subir quelques outrages. D'où les précisions suivantes :

  • La danse se fait en running step, course ou marche enlevée, en précisant que la promenade peut se faire en sautillé (skipping step). Il n'y a donc nulle part de changements de pas, style polka ou bourrée.
  • Quand les filles avancent au centre, elles s'inclinent à la fin du trajet (« bowing in fourth beat »). Pas les garçons, du fait qu'ils tournent pour revenir vers la fille de gauche. Personne ne frappe dans ses mains pendant les avance-recules.
  • Le swing se fait en position « danse de salon », comme pour une valse. Pas de prise à l'épaule ou main gauche dans main gauche comme aux USA, ni de prise dans le dos comme dans l'allemande.
  • Dans la promenade, le garçon tient la fille par la taille, elle pose sa main gauche sur l'épaule droite de son partenaire. Pas de bras élevés derrière la tête à l'américaine ou en allemande écossaise.
  • Pas de pirouette sous le bras a ta fin de la promenade. Le garçon réduit seulement l'ampleur de ses pas et pousse la fille à la taille pour l'aider à revenir sur le cercle, vu qu'elle a plus de trajet à faire que lui."

 

 


Extraits de cercle circassien

Horizonto (vidéo), par Quatr'Quart

 

 

Extrait vidéo de cercle circassien filmé aux rencontres
internationales de Luthiers et Maîtres Sonneurs de Saint-Chartier

 

Annoncer...

... votre manifestation dans l'agenda d'AccroFolk.

Veuillez remplir ce formulaire ici

 

Lettre d'information

Pour être informé mensuellement par mél de l'agenda des manifestations folk et trad d'Alsace et environs, complétez les champs ci-dessous.
Vous êtes ici : Accueil Danses folks Cercle circassien

Nombre de visiteurs

Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Ce mois
Mois dernier
Depuis 2005
2408
4566
22700
26734
97846
69100
1469251

Prévision pour aujourd'hui
11544


Your IP:54.211.190.232

A votre disposition



Partager vos réactions

  • Survivants

    • J'ai parfois aussi cette sensation de non-continuité, de non-transmissio n, de microcosme... et pourtant, bien des faits la contredisent. Hors modes, certes (mais ...

      Lire la suite...