Rigodon

Forme

Divers, en cortège, en couple, à quatre

Orgine

Danse du Dauphiné et des Alpes du Sud, en France, le rigodon était déjà présent au XVIIIe siècle. Mais il est peut-être plus ancien et aurait coexisté avec le branle qu'il aurait fini par supplanter. On sait également qu'il était présent en Provence au XVIe. C'est une danse à deux temps.

Description

On se promène lors d'une première phase puis la deuxième amène les danseurs à pratiquer un pas sauté sur place (qu'on appelle le rigodon). Il se danse à deux, quatre ou plusieurs paires de danseurs, placés en file sur un cercle. Il s'est d'abord joué essentiellement au violon (souvent même à deux violons). Aujourd'hui, beaucoup de musiciens le jouent à l'accordéon. Il n'est pas rare non plus de l'entendre au répertoire de certaines fanfares. Le rigodon se chante parfois, voire même a cappella. Les rigodons possèdent en effet souvent des paroles. Le plus connu d'entre eux est Le Coucou. Le rigodon, danse de cour très prisée à Versailles, a influencé les développements de la contredanse. En France, comme au Québec, il semble que le mot rigodon a été souvent utilisé pour désigner tout style de danse traditionnelle de manière générale, sans nuances, alors même qu'au Québec, par exemple, on n'a jamais dansé le rigodon !

Copyright Etienne Bours 

Extrait : Dictionnaire thématique des musiques du monde, Etienne Bours, éditions Fayard, 2002, ISBN : 2-213-61415-6.
Dictionnaire de 1500 notices relatives aux musiques et aux danses du monde entier.


 


Folk à l'affiche

Les musiciens trad

Alambic
Bal-us-Trad
Cedric-Martin
Folk-YOurs-Elf
Frangipans
La-Chamaille
Poivre-et-Celtes
Semi-Croustiallants
Sylvain-Piron

40-groupes

Au Gré des Vents, Bagad Kiz Avel, Cairn, Bal'us'Trad, Blizare, Excalembour, Duo Expire, Hélène sur la jetée, Fistoulig, Galaad, L'Air du Temps, Fresquel, La Chamaille, Les Semi-Croustillants, Les Z'Apprentis, Luc Arbogast, Musik vom Vegala Fald, Quatr'Quart, Ton-Ton-Demi-Ton, Stanza, Tournemalines, Sylvain Piron,...