Créé en 2003
Style Traditionnel folk rock intermédiaire
Musicien 5
Chanteur 1 lead, 2 backing
Instruments Cordes : basse acoustique, guitares acoustique et électrique, mandoline, mandoloncelle.
Vents : accordéon diatonique, flûtes a bec, flûtes traversières, trombone à coulisse.
Percussions : guimbarde, derbouka, batterie.
Musique Folk effervescent enthousiaste, coloré et truffé de surprises. Chaque air traditionnel ou de composition, aux sonorités celtiques, peut se trouver détourné à tout moment par une touche orientale, jazz ou rock qui vient piquer les auditeurs au vif.
Danses Traditionnelles (valses, mazurkas, cercles, chapelloises, andros, bourrées, valses impaires, scottishs, branles, rondeaux, polkas, pogos) ; quelques formes mixtes : mazurka-valse, bourrée-valse.
CD "Au Grillen", 2004 : Cd deux titres, enregistré en concert le 25 octobre 2003 au Grillen de Colmar.
"Le Rituel Mélange", 2005 : Cd enregistré en collaboration avec Pouce Étiré (duo d’accordéons dia’toniques). 18 titres.
Contact Lapoupee.duloup@laposte.net
Agent : Anne Laure Hagenmuller, 06 84 79 66 50
Extrait 4 extraits dans le lecteur de droite


La Poupée du Loup cultive deux casquettes : la première facette dédiée au bal-folk, la seconde à un répertoire de concert axé folk-rock chanson française. Dans un cas comme dans l’autre, le groupe se singularise par une énergie communicative et de multiples influences musicales (rock, jazz, orientale). Possibilité de s’inscrire sur leur mailing liste de diffusion pour être tenu au courant de l’actualité de La Poupée du Loup, de leurs bals folks en Alsace et même plus loin. Envois confidentiels. Inscrivez-vous en envoyant un mail à : Lapoupee.duloup@laposte.net

 

 

La poupée du loup au Grillen

CD

Au Grillen 2004

Enregistré en concert le 25 octobre 2003 au Grillen de Colmar.

Deux titres : 

  1. Les champs de coton (valse – 4’28)
  2. L’escargot / Zimir / Juliana (polka – 8’16) 

  

Le Rituel MélangeLe Rituel Mélange 2005

Enregistré en collaboration avec Pouce Étiré (duo d’accordéons dia’toniques). 

  1. Le Rituel Mélange (La Poupée du Loup/ bourrée 2 temps)
  2. Gankino Horo (Pouce Étiré/ horo)
  3. Les Champs de Coton (La Poupée du Loup / valse)
  4. La Nef des Fous (La Poupée du Loup / scottisch)
  5. Hystérésis (Pouce Étiré / mazurka)
  6. Le Cobra à la Broche aux Brocolis Chauds (Pouce Étiré / scottisch-polka)
  7. Les Mineurs (La Poupée du Loup / chapelloise)
  8. Mikaze (La Poupée du Loup / polka)
  9. Le Lièvre et le Boiteux (Pouce Étiré / cercle circassien) 
  10. Le Pont du Bosphore (La Poupée du Loup / valse)
  11. Sapelpas I & II (Pouce Étiré / scottisch)
  12. Tamalou G. Bobola (Pouce Étiré / valse à 5 temps)
  13. Comme la Poupée du Loup (La Poupée du Loup / figures libres)
  14. Ti d’Vo / Ti d’Beuf (La Poupée du Loup / an dro)
  15. Abaque (Pouce Étiré / valse lente)
  16. Répondit l’écho (Pouce Étiré / bourrée 3 temps)
  17. Le maître de maison (branle)
  18. Le Rituel Mélange (dance remix)

 


Article à propos de leur CD Le rituel Mélange
Chronique internet de Jean-Luc Matte (Trad Mag), 26 mai 2005 "L'idée paraît banale et pourtant, à y réfléchir, je ne trouve pas d'exemple d'autre CD ou deux groupes se partagent les plages. Il est vrai qu'ici l'un des deux groupes est un duo, dont l'un des membres joue également dans le second… A la première écoute, avant d'avoir lu la pochette cette alternance ne se remarque d'ailleurs pas forcément et pourtant elle équilibre bien les ambiances :
- "Pouce Étiré" est un duo de diatos (j'allais écrire " un pur duo " mais j'ai entendu de la clarinette, non citée en pochette, sur une plage…) qui exploite différentes combinaisons en la matière : mélodiste d'un côté, accompagnement en accords main droite de l'autre ou duo à deux voix plus en contrepoint. Cela tourne très bien et les deux diatoniciens (Thomas Lavarenne et Jacky Saly) maîtrisent visiblement suffisamment bien leurs instruments pour pouvoir s'exprimer…
- "La poupée du loup" est un ensemble plus conséquent où Thomas Lavarenne tient donc toujours le diatonique mais épaulé par les cordes de Valère Kaletka et de Mathieu Lavarenne, le tout soutenu par basse (Eric hartmann) et batterie (Nicolas Jarrige). J'avais eu l'occasion de vous commenter leur démo live et si certains titres de celle-ci se retrouvent sur ce CD, l'ambiance s'est nettement calmée (effet studio certainement mais également une mise en place plus affinée) et il ne serait plus vraiment exact de les qualifier simplement de groupe folk-rock : le percussionniste est, en particulier, bien plus fin qu'un batteur de rock et la basse n'est pas ronflante. Certaines plages sont chantées (par Valère épaulé par deux choristes…), toujours avec une voix qui croit à ce qu'elle chante et qui y met de l'énergie, en moins débridé toutefois que sur la démo. Le registre tient alors de la chanson française actuelle, du moins celle qui a un peu de pêche. Les instrumentaux sont menés soit par le diato, soit par les cordes. Par leur ambiance, certaines plages rappellent d'ailleurs que Valère et Mathieu ont longtemps oeuvré dans Au gré des vents et Gilles Péquignot est d'ailleurs venu en invité assurer une partie de gaïda et de violon sur une plage.
Bien entendu, toutes les plages sont à danser et si le groupe est alsacien, l'inspiration puise à diverses régions avec parfois quelques liens discrets avec l'Alsace que la lecture du livret vous aidera à découvrir…
Ajoutons pour finir que, pour une fois, la " bonus track " mérite son nom et montre ce que peut faire un bon ingénieur du son avec des chutes de studio et un bon sens musical…"  

La Poupée du Loup au Grillen



Presse

“Faisant parfois penser au groupe Louise Attaque quand il se fait plus rock, le groupe JK2L (ancien nom de La Poupée du Loup) s’est donné au maximum pour captiver le public colmarien”
L’Alsace du 27 10 2003 “En plus d’une maîtrise assurée de leurs instruments et de leur répertoire, l’enthousiasme et la complicité qui animent La Poupée du Loup en font des musiciens réellement attachants”
L’Alsace du 15 08 2003

Ce fut un moment fort partagé entre un public réceptif et des musiciens chaleureux et passionnés”
DNA du 22 08 2003

"Die Gefeierten Newcomer aus dem Elsass"
Erlanger Tanzhaus, avril 2004

 

Courrier des lecteurs de la Gazette internet de La Poupée du Loup.

La musique de la Poupée du Loup, très travaillée et accrocheuse, se rapproche effectivement assez fréquemment de la nouvelle chanson française en ce qu'elle est très en rupture avec les musiques à bourdon fondatrices - et peut-être garantes - du répertoire trad' ou assimilé. Vos mises en place et vos structures empruntent beaucoup aux usages et standards du rock, du jazz et de leurs dérivés, ce qui plaira en concert (vous l'avez prouvé) et qui a pour limite - et pour qualité néanmoins -, aux oreilles des amateurs de purisme/roots, de tirer vers la "variété folk très dansable" à citations multiples et géométrie tous azimuts. Fort heureusement votre appétit et votre créativité ne sont pas, sur les parquets sacrés, de nature à casser les danses, je confirme, et c'est pour moi quasi essentiel. Bonne continuation donc, en attendant vos prochaines prestations et productions.

Jacques Hund

 

Chronique internet du CD 2 titres « Au Grillen », Lettre hebdomadaire de Jean-Luc Matte (6 juillet 2004).

La Poupée du Loup (petite chronique d´une démo 2 plages mais 12 mn tout de même).
Je vous ai déjà entretenu de ce récent groupe alsacien dont les musiciens sont connus pour avoir joué (ou jouer encore) dans Au Gré des Vents, Zipfelkapp ou Excalembour.
Pour ceux qui connaissent le premier (et sans doute le plus connu) de ces trois groupes, précisons tout de suite que l´ambiance n´a pas grand-chose à voir ici : La Poupée du Loup s´annonce comme groupe folk rock effervescent.
Le premier titre de cette démo serait plutôt à classer dans la chanson française actuelle tendance Têtes Raides (un rythme de valse, un texte sur les esclaves noirs américains, une forte implication du chanteur, le tout sur fond de chromatique). La seconde plage étant une suite de polkas, on ne saura pas si la Poupée du Loup est à classer dans les « destructurateurs de danses trad. » (1) mais cela semble un peu le cas vu les deux fausses fins qui émaillent cette suite (renseignement pris cette démo est un live en concert et non en bal et ceci expliquerait ces libertés prises sur le tempo). La première, courte, est un trad., la seconde une compo alternant une partie majeure qui rappelle vaguement quelque chose et une seconde partie en mineur plus originale. La troisième sonne plus vers l´est, un peu klezmer peut-être. Je dois avouer que, malgré variations et chorus, ce style un peu rentre dedans (Valère Kaletka que l´on connaît relativement réservé dans Au Gré des Vents donne ici une toute autre vision de lui) n´est pas tout à fait ma tasse de thé mais visiblement cela cartonne en bal vue l´ambiance dont témoigne cet enregistrement live (sur les deux plages d´ailleurs).

(1) si vous n´êtes pas lecteurs de Trad. Mag. tant pis pour vous…