Dansez Voir

 

Créé en 1998
Style Traditionnel
Musicien 4
Chanteur -
Instruments Accordéon, concertina, violon, guitare, percussion
Musique musique et culture du massif central, d'alsace, du sud-ouest et d'Italie,
Danses Valse, polka, mazurka, scottish, cercles, branles d'écosse, danses bretonnes, ...
CD -
Contact Somsack : e-mail : contact@ dansezvoir.fr.st
Site http://site.voila.fr/dansezvoir

Dansez Voir a été crée à l'occasion du festival "Écoutez Voir Belvoir", ce qui a inspire les musiciens pour le nom du groupe. Soucieux du plaisir des danseurs, Dansez Voir joue un répertoire varié, principalement de bal, avec de nombreuses danses collectives : danses d'alsace, du massif central, du sud-ouest, de bretagne et anglo-saxones.

 

 

Article de l'Alsace, 29 juillet 02

Le mariage du folk et de l'artisanat

La 5e édition d'« Ecoutez-voir Belvoir » a tenu toutes ses promesses. Musique folk, artisanat et couleurs médiévales dans les ruelles du village.
La fête folk et artisanale a lieu tous les deux ans en alternance avec la fête des paysans. Elle anime de belle façon le village de Belvoir tout entier, et surtout les anciennes halles seigneuriales. Cette année, les artisans étaient encore plus nombreux et plus varié et le public a pu découvrir des artisans passionnants et passionnés qui se sont logés dans les remises, les granges et les garages : fleurs séchées, pastels, verres décorés, bijoux, cuir, ébénisterie, objets en résine, taxidermie, maroquinerie, poterie, vitraux… Certains artisans ont même travaillé devant le public comme le tailleur de pierre ou la fileuse de laine. Parmi les artisans remarquables, on peut citer André Burri de la Chapelle-des-Bois qui fabrique des « tavaillons », petites planchettes d'épicéa éclatées deux faces qui, de par leur qualité isolante, peuvent servir au bardage ou à la couverture d'édifices, comme par exemple l'église de Gonsans.

Breuvage seigneurial
Le côté nature était aussi très présent avec un horticulteur et le potager d'une curieuse de Josiane Goepfert. L'historien Guy-Louis Anguenot a aussi profité de la fête pour dédicacer son dernier livre : Nouvelles Comtoises des gens d'ici et d'ailleurs aux éditions Sekoya, un ouvrage qui parle de la vie dans le milieu rural franc-comtois, des récits de la vie quotidienne à la fois drôles et émouvantes. Côté folk, le programme était aussi très alléchant avec samedi une initiation aux danses cajun par le groupe de Gilles Küsmerük, la prestation du groupe La Gaillarde, le concert de Cajun Express et un bal folk sous les halles. Le dimanche, les airs folk flottaient dans toutes les rues du village. Plusieurs groupes se sont succédé : Les marches pas d'dans, Ni vu Ni connu, Les loups de Clémont, Yago, Trad'ment Doubs, Octopus… Le public a découvert ou redécouvert la cornemuse, la vieille à roue, l'épinette, la flûte à bec… Le tout dans une ambiance médiévale, ce qui semble naturel au pied du château. Le groupe Les loups de Clémont et Les Flambeaux de l'Allan ont fourni une remarquable prestation tout au long de la journée. Il était possible également de déguster avec modération l'hypocras, un breuvage seigneurial fabriqué par les Les Flambeaux de l'Allan. La fête de Belvoir, c'est aussi et surtout la convivialité. Ici, on sait accueillir les visiteurs. Une tradition que ne veut pas perdre le maire de la commune, Christian Brand, ancien président du comité des fêtes ainsi que son successeur Jean-Noël Courgey. D'ailleurs parmi les visiteurs de marque, on notait la présence de nombreux maires des communes voisines, Jean-Paul Humbert, président du conseil régional et le député Marcel Bonnot.

Dominique Lhomme

Article de l'Alsace, 18 juillet 00

Ecoutez voir Belvoir
Musiques traditionnelles et artisanat d'art sont au programme du 4e festival folk de Belvoir.
Depuis maintenant huit ans, une année sur deux, le comité des fêtes de Belvoir organise un festival folk en alternance avec la traditionnelle fête des paysans. Les 22 et 23 juillet, douze groupes investiront le village et feront écouter des musiques traditionnelles variées : Mac Rahl (Blue celtique wallon), Chère Alice (traditionnel Louisiane Cajun et Zydeco), les Corrévrots (folklore franc-comtois), Kan Marzin (chant traditionnel breton), Ogham et Avel é Breizh (rock celtique), Dremvel (traditionnel celtique), Long pine Band (blue grass), Belfort ST.166 (traditionnel centre France). Qui dit chants traditionnels dit aussi bal folk. Trois groupes joueront sous les halles : « Ni vu ni connu », « Alpha Roméo » et « Croque-Notes». Les festivités débuteront le samedi à 21 h sous les halles avec le concert de Mac Rahl suivi d'un bal folk. Mac Rahl sera certainement le groupe vedette de ce festival. Le groupe belge joue exclusivement de la musique celtique et se produit fréquemment en première partie de Tri Yann. L'entrée est de 60 F. Le lendemain, dimanche, de 10 h à 19 h, sous les halles et dans les rues du village exposition d'artisanat d'art avec la participation de 38 artistes et artisans. Le public découvrira : tournage sur bois, sculpture sur arbre, marqueterie, ébénistes, sanglier, sabotier, pipes, tavaillons, modelage, potiers, céramistes, compositions florales, travail du cuir, fonderie, apiculture, peintures, ferronnerie, vannerie mais aussi chocolats et confitures artisanaux. Durant toute la journée des animations musicales auront lieu sur trois scènes installées dans le village. L'entrée est de 20 F. Le festival « Ecoutez voir Belvoir », le 4ème du nom se veut surtout très convivial avec une restauration à midi sous les halles.

Dominique Lhomme