AccroFolk, musique et danse folk et trad

               Les nouvelles des musiques et des danses folk et trad.

Font Size

Cpanel
Vous êtes ici : Accueil Plus sur AccroFolk

plus sur AccroFolk...


-



 


 

Remerciements

Je remercie Vincent R. à Keoconcept pour l'hébergement du site et son aide précieuse. Keoconcept offre un environnement sans publicité et un débit élevé.

Merci également à tous ceux qui participent au contenu de ce site ainsi que les personnes qui font connaître AccroFolk autour d'elles.

Je remercie plus particulièrement Jacques Hund, Jacques Fuchs, Jacques Vassal et Éric Limet, "Cheveux Gris", Jean-Luc Kokel pour leur aide régulière ou pour leur contribution ponctuelle mais généreuse.

Merci à Ariane Pinel pour les dessins de personnages colorés qui agrémentent le site (par exemple ici). Cette jeune créatrice d'Alsace, issue des Arts, est l'auteure de plusieurs bandes dessinées : "Au fil d'Ariane" (bande dessinée mythologique parue aux éditions Lito) et une deuxième en préparation qui se déroule dans le milieu folk... Si vous cherchez une illustratrice, n'hésitez pas à faire appel à elle (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ).

>> Les nouvelles personnes qui souhaitent participer à AccroFolk sont les bienvenues. <<
Manifestez-vous.


Histoire

Le webmestreAccroFolk est né à mon initiative en mars 2005. Je suis un passionné de folk habitant l'Alsace et je m'appelle Hervé Subiger.

Auditeur de concerts de rock-celtique, puis de folk, je participe à mon premier bal folk en 2002. L’année suivante, après quelques hésitations, je pars pour trois jours au Grand Bal de l’Europe à Gennetines. Là, je tombe accro de l’ambiance folk. Comme tant de personnes qui passent en ces lieux magiques, je suis touché par la chaleur et la dimension de ces rencontres. J’y suis retourné souvent par la suite. A mon retour, je commence une liste de diffusion pour informer mes amis des bals folks de la région (Alsace et Territoire de Belfort). En 2005, mon intérêt pour l’informatique et la création me pousse à concevoir un site internet dédié au folk local. Je lance alors un appel aux musiciens et animateurs d’ateliers de danse de la région pour créer une page à leur sujet et promouvoir le folk tous azimuts. Depuis, dans toutes les rubriques, le site s’est enrichi de nouvelles pages.

Je cherche à développer un site aux informations fiables. Pour cela je me réfère à des sources reconnues (voir bibliographie) et je sollicite des spécialistes du folk, de ses danses et de sa musique.
-


Les grandes dates d’AccroFolk

Mars 2005
Les premières pages sont en ligne et présentent quelques groupes folks, ateliers, un agenda et quelques danses…

Décembre 2005
Vingt-six groupes folk ont leur page sur AccroFolk.

Mars 2006
Le 12, AccroFolk reçoit le dix millième visiteur.

Juillet 2006
Le journaliste Jacques Vassal, spécialiste de la chanson française et auteur français, écrit un texte spécialement pour AccroFolk : «Ne vous laissez pas coca-coloniser, 30 ans après ».
Le site s’enrichit de nombreuses nouvelles pages.

Août 2006
AccroFolk apparaît sur la première page Google des résultats de la recherche sur le mot « folk », devant 192 millions de réponses.

Novembre 2006
La revues spécialisé des musiques et des danses traditionnelles Trad Magazine (n°110) reprend un texte écrit spécialement pour AccroFolk par Jacques Hund : « Ouvrons le bal : un point de vue musical».

Décembre 2006
Suite à un crash chez l’ hébergeur, je recommence entièrement le site. J’en profite pour utiliser une version de l'outil de création (Joomla) plus récent qui améliore la navigation et facilite la construction.
44 734 visiteurs ont parcouru les pages d’AccroFolk depuis sa création.

Janvier 2007
A une soirée privée qui rassemble de nombreux musiciens et danseurs de la région, j’ai l’immense surprise de me voir remettre un généreux cadeau de remerciement de la part de nombreux artistes et associations folk présents sur le site. Merci encore à tous ceux qui se sont associés à ce geste.

Avril 2007
Le classement d'un site dans les moteurs de recherches est très important pour faire venir les visiteurs. Avec Google, AccroFolk apparaît sur la première page des résutats de recheche sur les termes "folk", "bal folk", "danse folk", "mouvement folk",... devant quelques millions de pages web. Wouahou !!! (pourvu que cela dure...).

Juin 2007
Le 28, AccroFolk reçoit le cent millième visiteur.

Juillet 2007
Trad Magazine (n°114) publie un deuxième texte paru sur AccroFolk La bourrée, des regards plein les yeux.

Mars 2008
Trad Magazine (n°118) publie un texte écrit par le webmestre d'AccroFolk, pour AccroFolk : Mes premiers pas en bal folk.
AccroFolk prend un nouveau visage en changeant de graphisme.

Février 2009
AccroFolk met en ligne sa deux centième page.

Octobre 2009
AccroFolk évolue vers une nouvelle version de Joomla pour gagner en sécurité et en fonctionnalité.

Avril 2010
Une nouvelle personne écrit pour la chronique folk d'AccroFolk, Cheveux Gris. Merci à elle.

Novembre 2010
En plus du site web, AccroFolk se propage sur les ondes radio. Le 9 novembre, c'est la première émission d'AccroFolkFM !


-


AccroFolk en chiffres

Année Nbre de pages

Nbre de visites mensuel

 


Soit, depuis la création d'AccroFolk :

2005 110 200  à   1 200   1 500 000  visiteurs
2006 148 1 400  à   5 000   4 200 000  de pages vues
2007 175 6 300 à 31 000      
2008 185 15 000 à 50 000      
2009 200 14 000 à 18 000      
2010 220

12 000 à 16 000

     
2011 290

13 000 à 17 000

     

 


 

Les sites qui orientent, ou  copient  AccroFolk

Ils copient AccroFolk

Copie complète du texte de la page d'accueil :
Campanelle
Ailleursland42.spaces.live.com

Copie actuelle ou passée et partielle du texte de la page d'accueil :
Papydo.canalblog.com
Ecole de musique Rives de Saône
MJC Paul Émile Victor
L'est-éclair
Le Progrès.fr
Rives de Saône

Vitrifolk
Copie complète
des pages de danses folk : Andro, bourrée, branle, cercle circassien, chapelloise, congo, galop, gavote, hanterdro, laridé, maraichine, mazurka, mixer, polka, polska, rigodon, scottish, tarentelle.

"NOBODY"'s MySpace Blog
Copie de passages des pages "Qu'est ce que le folk ?" et  "Les origines du folk, apparition du mouvement en France"

Musiqueenstock.com
Copie de plusieurs pages des groupes d'AccroFolk.

Extramadura
Copie du poème de Delphine, de Strasbourg

  Ils orientent vers AccroFolk

Cmtra, Centre des Musiques Traditionnelles Rhône-Alpes, oriente vers :
- Qu’est ce que le folk ?
- Ouvrons le bal : un point de vue musical
- Le sauvetage des musiques traditionnelles des années 70

hysope.over-blog
Oriente vers plusieurs pages de la rubrique « Qu’est ce que le folk ?»

F-y-e.discutforum.com
Utilise la définition de musique folk extraite d’AccroFolk.

Wikipidea
Oriente vers la page chapelloise d'AccroFolk.






 

Très rares sont les webmestres qui informent de leur démarche.

-


-AccroFolk dans la presse

 

AccroFolk dans la presse


AccroFolk dans la presse


Lundi 11 décembre 2006 © L'Est républicain

AccroFolk dans la presse


Jeudi 1 Juin 2006 © Dernières Nouvelles D'alsace, Tous droits de reproduction réservés

Lautenbach - Lutherie Dancerie mét Müsik

Folk et tradition, trois jours durant
Conforme à l'idée de promouvoir les musiques et danses folks, la 22e édition de la rencontre « Lutherie Dancerie mét Müsik », organisée par l'association Stockbrunna, prendra place aux abords des célèbres tilleuls de Lautenbach, de la collégiale et de l'ancienne gare lors du week-end de la Pentecôte.

Cette année, 52 groupes de musique et d'ateliers animeront deux scènes de concert, une salle consacrée aux ateliers de danse, un parquet de bal en après-midi. L'espace des luthiers accueillera des fabricants d'accordéons diatoniques, de violons et nyckelharpas, d'anches de cornemuses et un « brocanteur musical ».
Aux bals du soir sur les deux scènes de l'ancienne gare, il s'agira de choisir de danser au son des groupes venus d'Italie, de Belgique, de Suisse, d'Allemagne, de Bretagne, d'Auvergne, de Lorraine, de Franche-Comté et d'Alsace. Ils interprètent des répertoires de leur terroir ou élargissent leur champ à l'Europe, au Canada ou à leurs propres compositions.
Inaugurant la rencontre, les groupes « Excalembour », qui vient de fêter ses 10 ans à Thann, et « Pascaline et les Entiers se donneront en concert vendredi soir 2 juin à 20 h 30 sous le chapiteau de l'ancienne gare, suivi d'un mini-bal avec « Excalembour »et « Quatr'Quart ».
Dimanche à 11 h 30, l'apéritif-concert offert par la commune sera animé sur le parvis de la collégiale de Lautenbach par « Domus », groupe composé de Luc Arbogast, haute-contre surprenant et passionnant, suivi par « Ta Ton Tam ».
Pas de tête d'affiche, une grande envie de se rencontrer, des événements en permanence, un accès gratuit partout à l'exception des bals de samedi et dimanche soir, la rencontre est à consommer sans modération.
Le programme détaillé et les liens de plusieurs groupes sur le site www.accrofolk.net.

Rencontre Lutherie Dancerie mét Müsik de Lautenbach
52 groupes de musique et d'ateliers animeront deux scènes de concert et une salle sera consacrée aux ateliers danse. (Photo archives DNA)


Lundi 6 Mars 2006 © Dernières Nouvelles D'alsace, Tous droits de reproduction réservés

Fegersheim / Bal
Une centaine de personnes se sont retrouvées samedi soir à Fegersheim pour un bal folk, organisé par l'association S'Narreschiff, de Hurtigheim. L'occasion de danser, toujours danser, cinq heures durant.

« Le folk, ce sont des danses d'autrefois, que l'on retrouvait dans les veillées, les fêtes ou les mariages, lorsque la télé n'existait pas encore », explique avec humour Françoise, trésorière de l'association S'Narreschiff, à l'initiative de la soirée. Aujourd'hui encore, si le petit écran fait partie du quotidien, il reste un bon nombre d'adeptes de ce mouvement qui, au-delà de l'aspect musical, est une façon de penser qui va à l'encontre des grandes idées politiques, et du show-business. Le folk, c'est avant tout la simplicité.

Robes longues, jeans et pieds nus
Samedi soir, dans le foyer paroissial de Fegersheim, le public change de monde. Pas de tailleur ni de costume cravate, pas de champagne, et parfois même, pas de chaussures. Mais des robes longues ou des jeans, du cidre ou de la bière, et des pieds nus, suffisant pour battre la mesure. Sur des airs bretons, celtes ou irlandais, les danseurs, avertis ou non, se défoulent. Il n'y a pas de chorégraphie précise, mais les mouvements sont souples, les membres du corps flottent dans l'air. Et ceci pendant cinq heures, sans s'arrêter.
La seule pause de la soirée, c'est celle qui a permis au groupe venu de Lyon, Vach'inton.g, de se reposer et de laisser la place à une autre formation du Haut-Rhin, les Poivres et Celtes. Pour que la musique ne s'arrête jamais.
Les quelques minutes qui ont servi de transition entre les deux ensembles ont été ponctuées de chants à capella. Pour une courte durée seulement. La cornemuse se remplit d'air, le flûtiste prend son souffle le guitariste donne l'accord, ça y est, la musique et la danse reprennent, pour quelques heures encore.

N. K.
--------------------------------------------------------------------------------
Pour en savoir plus sur le folk en Alsace : www.accrofolk.net

Souffle folk
Il faut s'armer de souffle pour jouer de la cornemuse, un des instruments de la musique Folk


Jeudi 10 Novembre 2005 © Dernières Nouvelles D'alsace, Tous droits de reproduction réservés

Fest-noz et bal folk
L'association Carnet de bal, dont l'objectif est de promouvoir les musiques et danses traditionnelles, organise une soirée moitié bal folk moitié fest-noz le samedi 19 novembre. La partie bal folk sera animée par les musiciens de l'association, le groupe bien connu en Alsace « Au gré des vents », qui fait revivre un répertoire de musiques alsaciennes du siècle passé, à travers des danses collectives et conviviales. Le groupe a déjà enregistré 5 CD, dont le dernier « Les Fraxinelles », à la jolie pochette et aux musiques entraînantes.
La partie fest-noz sera animée par Bernard Loffet, qui nous vient du Morbihan. Chanteur et musicien, il joue régulièrement en solo pour faire danser en fest-noz. Il vient de sortir son premier CD solo, « Moteur ! ».
Bernard est également facteur d'accordéons diatoniques, et l'association profite de sa venue pour proposer le samedi après-midi un stage de brico-accordéon.
Mais même si vous ne savez pas bien danser, venez samedi soir à Wittenheim au gymnase du lycée Don-Bosco (rue d'Ensisheim), à partir de 21 h. Les danses sont pour la plupart expliquées, et les danseurs de l'association sauront vous entraîner.
Vous trouverez d'autres informations sur www.accrofolk.net et sur http://diato.org/.



Mardi 17 mai 2005
© L'Alsace tous droits de reproduction réservés

AccroFolk dans la presse

 

Vous êtes ici : Accueil Plus sur AccroFolk

Nombre de visiteurs

Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Ce mois
Mois dernier
Depuis 2005
3536
4186
26537
27041
74949
69100
1446354

Prévision pour aujourd'hui
4464


Your IP:54.82.1.136

A votre disposition

Partager vos réactions

  • Qui c'était le preum's ?

    • Homonymix ++ Groupe de bal folk « FRESQUEL » à Carcassonne avec Camille Mondon (accordéon diato.), Michel Mondon (flûtes et boudègue), Guy Beaubois (violon et ...

      Lire la suite...