Le folk et sa musique culminent dans la pratique du bal folk. On y danse, sans spectacle ni costume folklorique, sur des musiques aux influences diverses arrangées et revitalisées. Ces bals vivent et tournent en attirant un ensemble aux proportions imprévisibles d'hommes et de femmes, de passionnés, d'esthètes, de curieux, de fervents, d'occasionnels, de militants, de rêveurs, d'habitués ou d'originaux du samedi soir. L'ambiance tonique et chaleureuse invite à bouger et à se rencontrer. Vous découvrez, par cette expérience de la fête, qu'une unité existe et que vous y avez votre place.

L'agenda par mail

S'abonner

Courriel mensuel : Danses & Festoyades. Remplissez les champs ci-dessous :

40-groupes

Les derniers ajouts :

Les Zanisées
Ribambal
Grumpy O Sheep

Le-Ptit-bal
Luftibus
Les-Sonneurs-du-lion
La-Chamaille
FrancoisDreno
Bal-us-Trad
Effets-secondaires
Mercieres
Va-Nu-Pieds-de-Vasgovie
Alambic
AleCeltique
DoruKano
AuGreDesVents
Cornemuse
Duorado
Folk-YOurs-Elf
Sylvain-Piron
Semi-Croustiallants
Le-Ptit-Blanc
Colin-Tampon
LucArbogast
Stanza
Soraluna
QuatrQuart
Frangipans
Selaouet
Gabal
Excalembour
Cedric-Martin

Les danses sont souvent faciles à apprendre, faites pour le plaisir des danseurs. Les changements de partenaire, se pratiquant de manière spontanée, entraînent incontestablement une ambiance décontractée et conviviale.

Description des danses

Deux images de bals, que vous avez tous sûrement déjà vues – chacun peut y mettre des noms divers - :c30 A fond

L'une: ils sont quatre ou six sur scène, ou même huit, ils sautent, ils bondissent , ils cognent leurs instruments, ils tapent du pied, ils lancent des hourras, s'interpellent, lancent des blagues, demandent plus de son, plus de retour, crient Allez!, tapent dans leurs mains pour entraîner la salle. De l'énergie! Encore!

L'autre: ils sont deux, ne bougent guère, sauf leurs doigts, ils sont même peut-être assis, concentrés, les yeux parfois fermés même, ne parlent guère, juste quelques mots pour présenter la suivante, et ils disent merci après. Un film muet les montrerait bien tranquilles!Mais dans la salle, quelle énergie, quel mouvement leur musique fait naître! On vibre, on s'enthousiasme,on se donne, à fond, à la danse, emporté qu'on est par leur musique à laquelle ils se donnent, à fond. A fond, c'est-à-dire pas en hurlant, pas en stimulant la salle, pas en s'agitant, mais en habitant à fond cette musique. L'énergie naît de leurs doigts, de leurs voix peut-être, de leur créativité, du fond d'eux-mêmes, les traverse, et vient nous traverser. Bonheur...

Caricature? A peine. Entendons-nous: le nombre importe peu, les instruments non plus (violoncelle ou basse, percu ou traverso, cornemuse ou low whistle...), et je n'ai rien contre les groupes nombreux, certains sont somptueux! Mais de nombreux groupes confondent énergie sur scène et énergie dans la salle. Et c'est bien dommage.

L'énergie n'a pas besoin de se montrer sur scène, mais de se développer dans la salle. Et pour cela, il me semble qu'elle est contenue d'abord dans la musique, dans sa beauté, son travail, sa maîtrise, son adaptation à la danse. Inutile d'en remettre sur la scène: le public s'enragera, chantera ou entrera en transe si la musique l'y invite bien...

Cheveux Gris

 

 

 

Commentaires   

0 # Hervé 28-05-2015 11:50
:D Pourtant, à lire ses textes, il est évident que Cheveux Gris est une femme. :sigh:
Répondre | Répondre en citant | Citer
-1 # diato 28-05-2015 09:23
Baptiste, Cheveux gris n'est rien d'autre que notre Hervé S.
Répondre | Répondre en citant | Citer
+10 # Baptiste Schoenfelder 01-05-2013 18:30
Mais qui est donc Cheveux Gris ? Qu'au prochain bal l'on puisse prendre une bière au bar en discutant musique !

Baptiste SCHOENFELDER
Répondre | Répondre en citant | Citer