Le folk et sa musique culminent dans la pratique du bal folk. On y danse, sans spectacle ni costume folklorique, sur des musiques aux influences diverses arrangées et revitalisées. Ces bals vivent et tournent en attirant un ensemble aux proportions imprévisibles d'hommes et de femmes, de passionnés, d'esthètes, de curieux, de fervents, d'occasionnels, de militants, de rêveurs, d'habitués ou d'originaux du samedi soir. L'ambiance tonique et chaleureuse invite à bouger et à se rencontrer. Vous découvrez, par cette expérience de la fête, qu'une unité existe et que vous y avez votre place.

L'agenda par mail

S'abonner

Courriel mensuel : Danses & Festoyades. Remplissez les champs ci-dessous :

40-groupes

Les derniers ajouts :

Les Zanisées
Ribambal
Grumpy O Sheep

Luftibus
Colin-Tampon
Alambic
Va-Nu-Pieds-de-Vasgovie
Excalembour
Duorado
Stanza
Sylvain-Piron
AleCeltique
Effets-secondaires
AuGreDesVents
LucArbogast
Cornemuse
Gabal
La-Chamaille
Folk-YOurs-Elf
Le-Ptit-Blanc
DoruKano
FrancoisDreno
Frangipans
Les-Sonneurs-du-lion
Bal-us-Trad
QuatrQuart
Le-Ptit-bal
Soraluna
Cedric-Martin
Selaouet
Mercieres
Semi-Croustiallants

Les danses sont souvent faciles à apprendre, faites pour le plaisir des danseurs. Les changements de partenaire, se pratiquant de manière spontanée, entraînent incontestablement une ambiance décontractée et conviviale.

Description des danses

Danse de fest-noz et de bal folkForme : danse en chaîne

Origine

L'an dro ou en dro est une danse en rond ou en chaîne du Pays vannetais en Basse-Bretagne et d'une partie du Vannetais gallo. C'est donc une danse collective que les danseurs peuvent répéter à l'infini. Il s'agit d'une des formes de danses anciennes déjà pratiquées au XVII siècle et que l'on danse encore beaucoup aujourd'hui. C'est une danse à huit temps. Hommes et femmes, alternés, se tiennent par le petit doigt et se déplacent en oblique vers la gauche avec de légers retours en arrière, trois pas en avant à gauche puis trois petits pas en arrière sur place, les bras étant balancés. Au littoral, on a tendance à appeler cette danse par son équivalent français «le tour». L'an dro a évolué au cours des siècles et se danse parfois en couple depuis le début du XX siècle. L'accompagnement se fait traditionnellement par le couple biniou-bombarde en pays bretonnant et par le violon en pays gallo, mais également par le chant, avec réponse entre solistes et danseurs. Les groupes de fest-noz jouent les an dro sur divers instruments.

 

Copyright Etienne Bours
Extrait : Dictionnaire thématique des musiques du monde, Etienne Bours, éditions Fayard, 2002, ISBN : 2-213-61415-6. 
Dictionnaire de 1500 notices relatives aux musiques et aux danses du monde entier.<

 

Description

Le pas se déroule symétriquement, en posant les pied à plat :
- gauche, droite, gauche ; avec un déplacement latéral marqué vers la gauche
- droite, gauche, droite ; sur place.

Le mouvement des bras se fait en "déroulant" et en "enroulant" en se tenant par le petit doigts.

 

An dro retourné

Parole : "J'ai dix à neuf montons dans mon village d'en haut... chench'tu, Madeline, Madelaine... Madeline dors tu ?"

C'est une forme de danse-jeu récente dénommée "chench' tu" ("Changeons de côté"). Pendant le second thème musical, les danseurs se lâchent les mains et tout en conservant les pas de l'an dro partent en avant et se retournent en frappant des mains, puis recommencent dans l'autre direction.

 

Extraits

Gadget andro, par les Fistoulig

Antitanic par les Frangipan’s

Andro, par Beodan

 

Vidéo

Sources : Celtic Bompa, www.Dancilla.com

 

 

An dro retourné


Sources : Celtic Bompa, www.Dancilla.com