AccroFolk, musique et danse folk et trad

               Les nouvelles des musiques et des danses folk et trad.

Font Size

Cpanel
Vous êtes ici : Accueil Manifestations Festivals folk et trad Le Grand Bal de l'Europe à Gennetines et Saint Gervais

Le Grand Bal de l'Europe à Gennetines et Saint Gervais


Un espace pour vivre avec la danse.

Parmi les festivals folk de France, il y a le Grand bal de l’Europe à Gennetines, près de Moulins, dans l’Allier. C’est à la mi-juillet que, depuis 1990, quelque quatre mille danseurs et musiciens se retrouvent pendant une semaine pour danser et jouer ensemble à l'infini. C’est le grand rendez-vous folk de l’année. On y vient de toute la France et des pays frontaliers pour se plonger dans un grand voyage musical et dansant où le dépaysement est extraordinaire.

De jour, place à une vingtaine d'ateliers de danse. Les novices auront le choix entre plusieurs styles pour faire leurs premiers pas en folk, les habitués, entre de nombreuses danses spécifiques à diverses régions françaises ou venues d’ailleurs. Les curieux pourront goûter des danses un peu moins traditionnelles. Il y en a pour tous les goûts. Grâce à la diversité des genres et des origines, on peut faire l'expérience de grands moments autour de ces musiques.

La nuit, deux ou trois séquences de bals dynamisent chacun des douze parquets, tous animés par des musiciens expérimentés. Une centaine de groupes très diversifiés sont venu de France, d’Europe et au-delà pour émouvoir et souvent enivrer les danseurs. Vers deux ou trois heures du matin, sur quelques scènes discrètes, des musiciens improvisent encore des bals où les accros du parquet dansent encore et encore jusqu’au lever du jour.

Ces rencontres sont possibles grâce à la contribution active de trois cents organisateurs et six cents animateurs, tous bénévoles. Elles se déroulent sous le signe de la convivialité, du partage dans le but de construire un projet de grande qualité humaine, solide et durable favorisant la pratique de la danse dans les meilleures conditions. Ce qui frappe le plus à Gennetines, c’est cette ambiance qui vous porte dans un univers différent et réel où le respect et la tolérance ont une très grande place, celle qu’ils devraient toujours avoir au quotidien.

Le succés du Grand Bal de l'Europe est tel que le festival arrive à saturation. Pour préserver ces rencontres, un deuxième Grand Bal de l'Europe est organisé en août à Saint Gervais d’Auvergne (63)

Site officiel de Gennetines : http://gennetines.org/
Pour participer au Grand bal de l'Europe, inscrivez-vous avant le 15 juin.

 

Quelques commentaires recueilis sur le site http://www.tradzone.net/, le grand forum du monde des musiques et danses traditionnelles

Pierre "Gennetines, c'est fini ! Et dire que c'était le plus grand bal de l'Europe ! Mars glacé ou pêche melba ? Tri sélectif ou chaleur étouffante ? Danseur ou musicien ? Brune ou blonde ? J'aurais envie de dire : TOUT ! À Gennetines, tout est à prendre, de son organisation rodée, à la folie des bals, sans oublier le camping de luxe !
Peut-être que cet enthousiasme débordant est celui que ressent tout ceux qui vivent le festival la première fois. Peut-être que cette année fût exceptionnelle... En tout cas, Gennetines 2006, c'était (sniff) des vraies rencontres, je pense que ça l'était déjà avant... J'ai simplement eu la chance, cette année, de les vivre."

Amélie (17ans, Dordogne) "Et oui, Gennetines, comme tous les ans, est inoubliable. Mais je crois que, depuis trois ans que j'y vais, c'est l'année qui m’a le plus plue. Que de belles rencontres et surtout, de beaux souvenirs !"

Lolo (Auvergne) "C'était mon premier Gennetines, et je dois dire que je n'ai pas été déçu. Merci à tous les gens que j'ai croisés, avec qui j'ai dansé, joué, déconné, bu un coup,... Gennetines, c'est vraiment un état d'esprit, une ambiance, comme si la fête ne s'arrêtait jamais et que, pendant quelques jours, on est tous sur une autre planète... Encore merci à toutes et à tous et bravo à tous les bénévoles... Vivement l'an prochain !"

Camille (18 ans, Ain) "C'était ma première année… C'était court, mais je me rattraperais l'année prochaine.. Le grand bal de l'Europe, c'est inoubliable et maintenant essentiel pour moi ! J’ai rencontrée pleins de monde, meilleurs les uns que les autres ! Je voudrais y retourner ! C'est un vrai petit coin de paradis !"

Vio (17 ans, Haute Savoie) "Gennetines, un banal mot pour un petit bled, mais un énorme festival... rempli de bonheur, de larmes, d'amour, de rencontres... Une semaine spéciale, une semaine où tous nos repères tombent, où l'on se sent vibrer avec la musique, une semaine où l'on fait corps avec les musiciens... Vive la musique et ne laissons pas les traditions se perdre. Alors, amusons nous !"

 

 

Texte de Michel Chowanski paru dans Trad magazine n°103 en septembre 2005

Gennetines, Le Grand Bal de L'Europe...

(1)
Gennetines, ton nom résonne
Comme un chant de sirènes
Qu'on entend au lointain.
Saisissant notre destin
II réveille nos cœurs fidèles
Et doucement nous appelle
Vers ce rendez-vous d'été
A ne pas manquer.
Car il est ton deuxième nom en somme
Un autre écho aussitôt se forme
Et si les nuages pouvaient écrire ton nom
On y lirait, inscrit en grand dans le ciel
Ce doux message, ce mot essentiel :
« RENCONTRES ».
Bien que moins connu du public
On le retrouve titré comme un mot d'espoir
Dans la fiche d'inscription obligatoire.
La danse est placée au cœur de la fête
C'est le premier et grand paramètre,
De ces rencontres, elle en est le maître.
Alors comme un manège enchanté
Attirant des enfants émerveillés
Peu à peu vont s'embarquer
Musiciens, danseurs, organisateurs,
Animateurs et autres voyageurs
Pour cette formidable odyssée.
Gennetines ouvre ses portes
Le rideau de la danse se lève
Le monde festif entre en scène
Et la magie partout opère.
Les prés sont subitement métamorphosés
En un camping astucieusement organisé
Où vont fleurir en un éclair
Tentes et voitures étrangères.
De l'autre côté de l'aire aménagée
Se trouve un pédiluve improvisé :
L'accueil aux sourires amusés
Recherche avec diligence
Votre fiche soigneusement rangée
Dans les casiers sans indulgence.
Et, une fois les formalités accomplies
En guise de passeport unique
Vous scelle le bracelet
A la couleur vive et symbolique.

 

(3)
Promenez-vous dans les allées
Des groupes partout se forment
Et où que vous soyez
La musique prend forme.
Un air de fête joyeux et continuel
Comparable à l'Olympe céleste
Plane sur la Gennetines Éternelle.
Juillet, vous le savez, c'est aussi l'été
Le soleil frappe dur les prés résignés
Les tentes sont chauffées à blanc
On cherche l'ombre un long moment.
Le passage incessant des danseurs
Dérobe aux voitures leurs couleurs
Une poussière blanche se dépose
On y écrit même de belles choses.
Gennetines l'après-midi
La vie s'est un peu ralentie
Un bon moment pour souffler
Une manière de récupérer.
Quand c'est la pluie ou l'orage
Cela devient vite un marécage
Et la poussière et la chaleur
Font place à la boue et la froideur.
Mais autant le dire tout de suite
Le cœur dynamite des Gennetiniens
Non, n'est altéré en rien.
Et puis tombent le soir et la nuit
Les jeux d'ombre et de lumière
Aux reflets et couleurs particulières
Vont donner naissance à la féerie.
Les femmes se font coquettes
Aux hommes leurs chemisettes
Tout conspire vers le nœud principal
Voici le fabuleux moment des bals !
Les bals tels un hommage à Dionysos
Animés par le primordial Eros
Font de Gennetines une Thèbes antique
Insufflant son rythme épique
Avec ses bacchanales endiablées
Étourdissantes et passionnées.
Au loin un scintillement de lumières
Des musiques amplifiées et fières
Montent vers le ciel souriant et complice
Qui, par un effet de retour sans malice
Comme un écho lancé très haut
Provoque indistinctement le chaos.
Le fouet du désir alors vous emporte
Au son de cette clameur venue d'ailleurs
Dans le tourbillon de la danse et du cœur.

 

 

 

Gennetines, le Grand bal de l'Europe vu du ciel

(2)
Le point de contrôle passé,
Le voyage peut commencer
Et pour dérider ses pieds,
Hâtez-vous vers les ateliers :
Des ateliers pour tous les goûts
Des ateliers pour tous les niveaux
Des ateliers anciens et nouveaux.
Les maîtres à danser
Le micro en bouche
Le boîtier sono réglé
Ne sont pas farouches.
Le son de leurs voix puise l'air
Et attire la foule curieuse et débonnaire.
Chacun est bon élève, plein d'attention
Impatient de mettre en application.
On s'assied pour écouter et observer
On se lève pour imiter les pas exhibés.
Il y a beaucoup de sourires et de gaieté
Dans ces ateliers souvent surchargés.
Des ateliers si nombreux
Que les nommer tous
Serait bien audacieux.
Plus de deux cents
Vous y pensez !
Sans oublier ces ateliers express
Qui, comme un apéritif cocktails
Vous sont livrés non sans ivresse.
Dans le même temps se forment
Quelques files d'attente hors normes
Ou le silence et la patience
Démontrent cette belle ambiance.
L'œuvre des bénévoles sort de l'ombre
Et derrière les étroites cages blanches
De leurs petites mains en nombres
Vous remplissent tels des anges
De quoi combler votre estomac.
Pour laver votre plateau repas
D'autres jeunes sous la tonnelle
Sourires aux lèvres, musique en ritournelle
Vous tendent l'éponge, tout un symbole
Une façon pour vous de verser l'obole.
Pas loin de là, la buvette
Toujours prête et guillerette
Pour mieux vous servir
Selon votre bon plaisir.
Le plus grand nombre sans doute
Aux tentes s'en retourne vite
Préparer repas ou casse-croûte
Ou bien dormir non sans mérite.

 

(4)
Aspirés par la fièvre des cercles circassiens

Les jeunes, moins jeunes et les anciens
Tous ensemble vont se donner la main,
Ou c'est l'offre d'une chapelloise
Qui soudainement vous croise
Et vous emporte dans la danse
Pour mieux faire connaissance.
Tout tourne, rien n'est banal
On se ballade de bal en bal;
Ici, l'accordéon ensorceleur
Joue une valse pour les rêveurs,
La vielle au ronflement d'antan
Pour une bourrée à trois temps,
La vélocité du violoniste
Dans une polka fantaisiste,
La bombarde, superbe éminence
Propulse les Bretons en transe.
Et là que dire :
Des fandangos éthérés,
Des tambourins survoltés
Dans ces folles jotas italiennes,
De l'élégance subtile des polskas
Qui invite à élancer le pas,
De toutes ces danses folkloriques
Aux parfums doux et exotiques.
La fête semble être sans fin
Même quand les bals sont terminés
La musique reprend la main
Pour le plaisir des passionnés.
Cinq heures du matin : une valse
Quand les hommes ferment les yeux
Qu'ils en oublient leurs clés en poche
Quand les femmes ferment les yeux
Et qu'elles glissent lentement de la roche
Gennetines miraculeuse
Tu peux être heureuse !

 

(5)
Le jour se lève néanmoins

Les oiseaux chantent au loin.
Les parquets qui ont tant tremblé
Semblent épuisés, à genoux.
Restent quelques danseurs fous
Qui n'en ont pas pitié.
Un champ de brume s'élève au-dessus des champs
Une nappe épaisse, blanche et laiteuse
Enveloppe ce paradis à l'issue heureuse.
Les jours passent malgré tout,
La fatigue apparaît un peu partout
Le temps semble dissous, absent
On est déphasé, hors du temps,
Alors ici et là,
Telle une caméra
Quelques derniers regards
Pris au hasard :
Ainsi, Gennetines, son côté culturel
Avec ses stands de CDS, de partitions,
Ses débats, ses échanges intellectuels
Ses histoires et ses chansons.
Gennetines, les spectacles en lumière
Exigeants, rigoureux, professionnels
A la recherche de l'idéal personnel
Nous révèlent la beauté de la matière.
Gennetines et ses techniciens
Qui mine de rien
Assurent au quotidien.
Mais Gennetines c'est aussi;
Les pieds usés et fatigués,
Les histoires d'amour
Qui naissent ou nous jouent des tours.
Gennetines, même tes durs vigiles
Ont l'air sympathique et fragile.
Gennetines, on va, on se croise
On vient, on se recroise
Les visages deviennent plus familiers
A la fin on dirait une communauté.
Un après-midi, c'est l'assemblée générale
Un moment important et original,
Un moment de reconnaissance
Du travail et de la persévérance
Car sitôt terminé, il faut déjà recommencer.
Alors à la grande unanimité,
On applaudit chaleureusement
Une salve continue d'applaudissements
N'en finit pas de tonitruer.
Une émotion envahit chacun de nous
Pour exprimer l'indicible merci à vous.
Gennetines s'est envolée
Laissant aux prés leurs virginités
Gennetines restera dans nos cœurs
Pour toujours et dans l'ailleurs.

{jacomment on}

Annoncer...

... votre manifestation dans l'agenda d'AccroFolk.

Veuillez remplir ce formulaire ici

 

Lettre d'information

Pour être informé mensuellement par mél de l'agenda des manifestations folk et trad d'Alsace et environs, complétez les champs ci-dessous.
Vous êtes ici : Accueil Manifestations Festivals folk et trad Le Grand Bal de l'Europe à Gennetines et Saint Gervais

Nombre de visiteurs

Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine dernière
Ce mois
Mois dernier
Depuis 2005
3106
4072
14301
26734
89447
69100
1460852

Prévision pour aujourd'hui
5280


Your IP:54.198.34.238

A votre disposition

Partager vos réactions

  • Survivants

    • J'ai parfois aussi cette sensation de non-continuité, de non-transmissio n, de microcosme... et pourtant, bien des faits la contredisent. Hors modes, certes (mais ...

      Lire la suite...