Silence et jouePrésentations plates. Phrases hésitantes, pas terminées, redites. Bafouillages. Bégaiements même. Bon voilà, alors voilà, et alors on va, euh on va vous jouer, tu y vas, non c'est moi, alors bon c'est-à-dire. ..Vannes vaseuses, rires incompréhensibles pour qui n'a pas vu les dernières prestations.

Alors, entre deux morceaux qui ont créé une atmosphère, tracé un univers, qui nous ont emballés, emportés, ...tout retombe, tout se casse, tout s'efface. Alors, on bavarde, ou on s'ennuie, ou on attend avec impatience qu'ils se taisent, enfin, et qu'ils recommencent à jouer !

Je m'étonne toujours que tant de groupes, qui soignent extraordinairement leur travail musical, ne s'occupent absolument pas de leur présentation, qui n'est pas, mais pas du tout à la hauteur. Ca vient comme ça vient, comme des bavardages entre copains à la répèt'. Ou alors on a une idée...mais on ne la travaille pas, on ne la répète jamais, on la bafouille ou on l'oublie – et ça en arrive à défigurer la musique : à chaque morceau, il faudra du temps pour reconstruire l'atmosphère.

La musique se répète, mais la scène aussi se répète. Pas de présentation du tout, ou annonce minimale, ou commentaires plus étoffés, peu importe : mes amis musiciens, au travail !

Cheveux Gris

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir