Le folk et sa musique culminent dans la pratique du bal folk. On y danse, sans spectacle ni costume folklorique, sur des musiques aux influences diverses arrangées et revitalisées. Ces bals vivent et tournent en attirant un ensemble aux proportions imprévisibles d'hommes et de femmes, de passionnés, d'esthètes, de curieux, de fervents, d'occasionnels, de militants, de rêveurs, d'habitués ou d'originaux du samedi soir. L'ambiance tonique et chaleureuse invite à bouger et à se rencontrer. Vous découvrez, par cette expérience de la fête, qu'une unité existe et que vous y avez votre place.

L'agenda par mail

S'abonner

Courriel mensuel : Danses & Festoyades. Remplissez les champs ci-dessous :

40-groupes

Les derniers ajouts :

Les Zanisées
Ribambal
Grumpy O Sheep

Luftibus
Gabal
Cedric-Martin
Alambic
Semi-Croustiallants
Va-Nu-Pieds-de-Vasgovie
Cornemuse
La-Chamaille
Selaouet
Excalembour
AleCeltique
FrancoisDreno
Folk-YOurs-Elf
Soraluna
QuatrQuart
Duorado
AuGreDesVents
Les-Sonneurs-du-lion
Stanza
Le-Ptit-bal
LucArbogast
Frangipans
Bal-us-Trad
Sylvain-Piron
Le-Ptit-Blanc
Effets-secondaires
Colin-Tampon
Mercieres
DoruKano

Les danses sont souvent faciles à apprendre, faites pour le plaisir des danseurs. Les changements de partenaire, se pratiquant de manière spontanée, entraînent incontestablement une ambiance décontractée et conviviale.

Description des danses

Terme anglo-saxon désignant un type particulier de danse à figures pour un grand nombre de danseurs, dans laquelle on change de partenaire à chaque exécution de la danse.

Description

Les grands standards du genre sont anglais (Circassian circle, Lucky seven, Kenneth mixer), américains (Swedish finn mixer, Trio mixer, 0 Susannah, Shoo fly, Bastringue québécois), Scandinaves (Aleman's marsj, Klipplev markef). à côté des mixers recueillis dans une pratique populaire, il s'en invente chaque jour en Angleterre et aux états-Unis, mais aussi en Belgique et en France (associations Swing partners, ADP), où le genre s'est parfois compliqué au point que chaque figure désormais peut entraîner un changement de partenaire (Kiss my sister, My husband is coming..., Beggars can't be choosers, etc.). Les mixers au sens strict se regroupent en deux grands dispositifs : big circle et big set. Au sens moins strict, on peut considérer comme mixers les Sicilian circle - où l'on garde en principe le même partenaire, mais change de couple vis-à-vis - ou les threesomes, où le couple devient trio (le plus souvent un garçon entre deux filles). Si le revivalisme anglo-saxon est en général resté fidèle au visage et à l'appellation des mixers qu'il retransmettait, ce n'est pas le cas de la France. Deux mixers en particulier appellent à cet égard un commentaire : le Cercle circassien et la fameuse « Chapelloise ».

Copyright Yves Guilcher

Extrait La danse traditionnelle en France : d'une ancienne civilisation paysanne à un loisir revivaliste, Yves Guilcher
Edition Modal Folio / ADP, 1998, ISBN 2-910 432-17-3.

 

Le Colporteur, par Au Gré des Vents